Rentrée scolaire : aura-t-elle lieu ?

Les élèves du primaire pourraient sans doute retrouver le chemin de l'école lundi 2 novembre. S'ils sont concernés par le virus, ils représentent cependant un moindre danger. "Ils sont peu contagieux, ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas contagieux. L'enfant est très rarement le point de départ d'une transmission, d'un cluster. On estime que moins de 10% des clusters sont un point de départ pédiatrique", explique le professeur Christophe Delacourt. Les foyers se multiplient dans les collèges et lycées À partir de 12 ans, les foyers se multiplient dans les collèges et les lycées. Pour le professeur Antoine Flahault, il ne faut pas de demi-mesure : "Pour les collèges, les lycées, les universités, je pense qu'il serait bien que pendant deux semaines, on fasse entièrement de l'enseignement à distance". Un scénario qui inquiète parents et étudiants. "Je pense que pour l'équilibre familial, c'est quand même mieux que l'école soit encore maintenue", témoigne un parent d'élève.