Rentrée scolaire : comment aborder l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine ?

La veille des vacances scolaires, vendredi 16 octobre, Samuel Paty a été victime du terrorisme islamique. À l'approche de la rentrée, comment trouver les mots pour parler du drame ? Pour Mohamed Attia, professeur d'histoire-géographie dans le Nord, il faudra d'abord rappeler les faits : "de manière relativement courte pour ne pas rester dans le domaine de l'émotionnel et très rapidement essayer d'aller sur le sens et aborder les principes comme la liberté d'expression". "Lire une caricature s'apprend"Le discours devra être adapté à l'âge des élèves. Selon Yanick Marvin, professeur d'histoire-géographie dans l'Eure, il faudra expliquer aux élèves plus jeunes certains terme comme 'fatwa' ou 'islamisme' avant de contextualiser. Vont-ils montrer les caricatures ? Yanick Marvin l'ignore encore. "Lire une caricature s'apprend, c'est un travail de longue haleine pour que les élèves puissent saisir le sens du dessin", explique l'enseignant.