Rentrée scolaire 2022 : La formation express des enseignants contractuels, « c’est mieux que rien »

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

RENTRÉE SCOLAIRE - Ils étaient informaticiens, ingénieurs ou instructeurs. Ce jeudi 1er septembre, ils seront professeurs de mathématiques pour des élèves de collège ou de lycée. Au lycée La Bruyère de Versailles, des dizaines de professeurs contractuels, recrutés sur dossier et après un entretien, retournent sur les bancs de l’école.

Pendant quatre jours, ces nouvelles recrues, qui n’ont souvent jamais enseigné sont guidées par des formateurs, eux-mêmes professeurs titulaires. Objectif : leur transmettre les premières clés pour commencer l’année. « Les premières clés, mais pas l’intégralité du trousseau, prévient Julien Dufour, formateur et professeur de mathématiques. L’idée c’est qu’ils sachent comment réussir à intégrer leur établissement, être à l’aise, savoir qui contacter s’il y a un problème. » Un tutorat et d’autres formations sont ensuite prévus pour les accompagner tout au long de l’année.

Une rentrée qui s’annonce stressante

Pour Frédéric, diplômé en ingénierie, cette formation est un soulagement : « Pour nous, c’est très déstressant, parce qu’on s’imaginait se retrouver devant une classe sans aucune préparation. » « C’était très dense, et très intéressant, abonde Faly, ancien informaticien. C’est vraiment court quatre jours pour autant d’informations, mais c’est mieux que rien. »

La rentrée s’annonce malgré tout stressante : à deux jours du retour des élèves, la plupart des contractuels interrogés ne connaissent toujours ni leur établissement d’affectation ni le niveau des classes auxquelles ils devront enseigner.

Au total, en juin, l’académie de Versailles a recruté 607 professeurs contractuels pour le premier degré, et 207 pour le second degré. Des effectifs nécessaires pour remédier au manque criant de professeurs titulaires.

À voir également sur Le HuffPost : Ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron pour la rentrée scolaire 2022

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi