Rentrée scolaire : "il y a des éléments rassurants" mais "beaucoup de flou", estime le SNES-FSU

franceinfo
·1 min de lecture

Le gouvernement a détaillé jeudi 22 avril les conditions de réouverture des écoles, collèges et lycées lundi 3 mai. Ce protocole prévoit notamment le déploiement d'autotests dans les lycées et la mise en place de demi-jauges pour les collégiens de 4e et de 3e des 15 départements les plus touchés par l'épidémie de Covid-19."Il y a des éléments rassurants" mais "beaucoup de flou", estime sur franceinfo Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du SNES-FSU.

franceinfo : Est-ce que le protocole sanitaire vous a rassuré ?

Sophie Vénétitay : Sur certains points il y a des éléments rassurants, je pense notamment à la règle de fermeture d'une classe dès qu'il y a un cas positif. On sait que ça va permettre d'être très réactif et donc de casser rapidement les chaînes de contamination. Mais il y a d'autres points sur lesquels il y a encore beaucoup de flou. Je pense notamment à la question des tests et la façon dont ils vont être faits. Aujourd'hui il y a encore beaucoup de questions sans réponse qui nous laissent assez dubitatifs sur leur efficacité, alors même que c'est un point clef. Il y a aussi beaucoup de questions pour les collèges. Si certains passent en demi-jauge, d'autres vont rester à effectif complet avec très peu de tests, une cantine pleine à craquer. Il y a encore des incertitudes.

Concernant les tests, vous souhaiteriez qu'ils soient faits comment ?

Ce qu'on souhaiterait c'est que, s'ils sont faits dans les établissements scolaires, que ce soit supervisé par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi