Rentrée scolaire : les élèves sous haute surveillance

Devant un collège des Bouches-du-Rhône, 700 élèves font leur rentrée sous le regard des forces de l'ordre, après le déploiement du niveau "urgence attentats" du plan Vigipirate. Lundi matin, de nombreux parents ont tout de même tenu à accompagner leurs enfants. "D'habitude il vient en vélo mais là j'y vais", résume la mère d'un élève. Six gendarmes aidés de la police municipale vont se relayer toute la journée à l'heure des entrées et des sorties des élèves. Un dispositif maintenu toute la semaine "L'important aujourd'hui, c'est de rassurer le corps enseignant, rassurer les élèves et leurs parents. Leur faire comprendre que la rentrée va se dérouler dans de bonnes conditions", assure le chef d'escadron Pierre, commandant de la compagnie de gendarmerie d'Istres. Ce dispositif de sécurité inhabituel devrait être maintenu toute la semaine devant les établissements scolaires français.