Rentrée littéraire: 90 premiers romans, des valeurs sûres et moins de titres en librairies

La traditionnelle rentrée littéraire arrive, et 490 nouveaux romans vont paraître d'ici la mi-octobre en France. C'est 30 de moins que l'année dernière et 150 de moins qu'il y a dix ans. Une relative modération donc, mais avec de nombreuses valeurs sûres, des auteurs attendus et reconnus qui devraient booster les ventes. Après deux années de pandémie de Covid-19 durant laquelle les Français, confinés, s'étaient remis à la lecture, l'heure est de nouveau à la préoccupation.

La rentrée littéraire est toujours une période fiévreuse. Cette année 2022, le premier semestre de ventes a été mauvais. On lit moins de romans en année présidentielle, mais surtout, l'attaque de l'Ukraine par la Russie, le 24 février, a vidé les librairies. Le retour de l'inflation a également noirci l'horizon.

Parmi les 490 titres qui vont sortir, 145 sont des œuvres d'auteurs étrangers traduits et 90 des premiers romans. 90 premiers romans, c'est plutôt une bonne nouvelle, note Fabrice Piault, rédacteur en chef du magazine Livres Hebdo : « Cela montre que malgré les difficultés, l'envie de découverte reste forte chez les éditeurs, qui se sont néanmoins garantis avec un certain nombre de poids lourds. »

Le retour de l’intime

La rentrée littéraire 2021 était assez ouverte sur le monde. Les auteurs, dans un contexte de confinement, s'étaient attachés à repenser le monde. « Cette année, on assiste au retour d'une littérature de l'intime, beaucoup de thèmes liés à la famille aux relations interpersonnelles, comme si, dans ce moment où on a été beaucoup secoués par la guerre en Ukraine, par les différentes crises, on avait besoin de se retrouver avec soi-même et ses fondamentaux », explique Fabrice Piaul.


Lire la suite sur RFI