Rentrée littéraire 2022 : Afrique-Antilles-Amérique noire (1)

Moins riche que les années précédentes, la rentrée littéraire de cette année propose 490 nouveaux titres, dont 345 romans français pour 135 étrangers. Le monde noir occupe une place privilégiée dans cette livraison littéraire d’automne. Tour d’horizon en deux volets des incontournables et des premiers romans. Bonne découverte, en attendant le second volet qui sera mis en ligne dimanche prochain.

Le roman de la Cocoaland

Gauz n’aime pas les théories. Ce romancier et réalisateur ivoirien appelle les écrivains à réimaginer le réel : « Tu construis un contrefeu fait de beautés et de ravissement », déclarait-il il y a quelques années à une journaliste venue l’interviewer. C’est ce qu’il a d’ailleurs fait avec son premier roman, Debout-payé (2014), qui dévoilait les dessous de la société de consommation. Ce roman qui l’a fait connaître s’est vendu à plus de 50 000 exemplaires. Après deux autres romans – Camarade Papa (2018) et Black Manoo (2020), de facture plutôt classique –, Gauz renoue dans son nouveau roman Cocoaïans avec la veine contestataire et satirique, qui avait fait son succès.

Qui sont les Cocoaïans ? Ce sont les habitants des pays d’Afrique producteurs du cacao, qui veulent émanciper leur pays du processus d’exploitation capitaliste et fabriquer et vendre eux-mêmes leur chocolat. Pour lutter contre les industries occidentales du chocolat, ces citoyens révolutionnaires proposent de former un cartel, « comme certain Pablo (qui) a réuni un jour les siens dans la jungle de Medellin ». Tout un programme !

Portraits de femmes


Lire la suite sur RFI