Rentrée des classes : le gouvernement mise sur les autotests

Lundi 3 mai marque la rentrée des classes pour tous les lycéens de France. Le ministère de l’Éducation nationale va déployer des millions d’autotests dans les établissements pour contrôler la circulation du Covid-19. Diane Schlienger était en direct dans le 20h de France 2, devant le lycée Camille Sée, à Paris. "Forcément, il y a de l’inquiétude, parce que les proviseurs vont devoir gérer le retour de tous les lycéens, et l’organisation de cette campagne de tests massive et régulière." Un dispositif bientôt étendu ? La journaliste de France Télévisions a ensuite repris son propos. "Les enseignants vont d’abord s’essayer au dispositif à partir de lundi. Ils vont pouvoir se tester sur la base du volontariat deux fois par semaine. Puis, viendra le tour des lycéens, qui vont d’abord être formés cette semaine. Ils pourront alors se tester à partir du 10 mai, toujours devant un adulte, au sein de l’établissement". Si ce dispositif fonctionne et qu’il reçoit l’adhésion des concernés, il pourrait être étendu d’ici à la fin du mois à tous les élèves de 10 à 15 ans.