Rentrée. Au Canada, des mesures sévères pour les jeunes enfants de retour de l'étranger

·1 min de lecture

Mauvaise surprise pour les enfants de moins de 12 ans de retour au Canada en vue de la rentrée scolaire : Ottawa a décrété qu’ils devront limiter leurs contacts pendant quatorze jours sans avoir droit à un enseignement à distance pendant cette période.

“La rentrée scolaire risque d’être plus compliquée que prévu pour les voyageurs de moins de 12 ans”, écrit le quotidien canadien Le Devoir. En vertu d’un décret fédéral, ces enfants ne seront pas tenus de se mettre en quarantaine, mais ils devront quand même

limiter leurs contacts avec le reste de la population en évitant d’aller à l’école, dans un service de garde ou dans un camp de jour”.

À lire aussi: Pandémie. Canada : des enfants de résidents temporaires refoulés après un séjour à l’étranger

Plus encore, indique le décret, l’enfant devra subir des tests de dépistage du Covid-19, sauf s’il a la preuve “d’un résultat positif à un test de dépistage du Covid-19 subi 14 à 180 jours avant l’arrivée au Canada ou si l’enfant est âgé de moins de 5 ans”. En cas de non-respect de ces exigences, l’enfant et ses parents pourraient être transférés dans une installation de quarantaine, “recevoir des amendes ou des contraventions, et/ou être emprisonnés”.

De plus, signale Le Devoir sur la foi d’autorités scolaires, ces enfants devront demeurer à la maison sous la supervision de leurs parents et ils n’auront pas droit à un enseignement à

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles