Rentrée, 31 décembre, télétravail, jauges... ce qu'il faut retenir des annonces de Castex et Véran

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean Castex
    Homme d'État et haut fonctionnaire français
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran le 27 décembre 2021. - Stephane de Sakutin
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran le 27 décembre 2021. - Stephane de Sakutin

876450610001_6288898199001

La réponse face à la cinquième vague, et la menace du variant Omicron. L'exécutif a annoncé ce lundi soir une série de mesures pour tenter d'enrayer la reprise épidémique, toujours portée par le variant Delta mais aussi par la poussée du variant Omicron.

"Tout cela semble être un film qui n'en finit pas", a reconnu le Premier ministre Jean Castex au moment de décrire une "situation sanitaire extrêmement tendue".

De la vaccination au retour des jauges en passant par le télétravail... Retour sur les annonces du gouvernement.

• Pas de couvre-feu le soir du 31 décembre

Si les boîtes de nuit resteront fermées, les Français pourront circuler librement le soir du Nouvel An.

"À ce stade, notre volonté d'adapter notre dispositif de manière proportionnée nous amène aujourd'hui à écarter toute mesure de couvre-feu", a annoncé Jean Castex.

• La dose de rappel possible trois mois après la dernière dose

Jean Castex annonce que le délai avant la dose de rappel - actuellement de quatre mois - est ramené dès mardi à trois mois suivant la dernière injection.

"Dès demain matin, il suffira de trois mois après votre deuxième injection ou votre première si vous avez eu le Covid, pour bénéficier de votre dose de rappel", a déclaré le Premier ministre.

• La rentrée des classes maintenue le 3 janvier

Pas de report malgré l'épidémie et l'appel de nombreux personnels de santé. La date de la rentrée scolaire reste fixée au 3 janvier 2022. Jean Castex a également précisé qu'il n'y aura pas de distanciel dans les collèges et lycées.

• Télétravail obligatoire trois jours par semaine

Le chef du gouvernement a annoncé que le recours au télétravail en entreprise, là où cela est possible, sera rendu 'obligatoire" à la rentrée "à raison de trois jours minimum par semaine" et "si possible" quatre jours.

La ministre du travail Elisabeth Borne mènera mardi une concertation avec les partenaires sociaux à ce sujet, a ajouté le Premier ministre, précisant que la mesure prendrait effet "pour une durée de trois semaines".

• Un "accroissement" des sanctions contre les faux pass

Nouveau pass et nouvelles sanctions. Face à une pratique qui le "scandalise", Jean Castex a indiqué que le projet de loi comprendra un "accroissement des sanctions" contre les faux pass sanitaires.

"C'est beaucoup plus qu'un contournement de la loi républicaine [...] c'est un acte délibéré de mise en danger d'autrui", a développé le Premier ministre.

• Des jauges pour les grands rassemblements

Elles sont de retour. Les jauges vont être réinstaurées face à la cinquième vague de l'épidémie de Covid-19. S'agissant des grands rassemblements en extérieur, celle-ci est fixée à 5000 personnes. Pour les grands rassemblements en intérieur, elle sera de 2000 personnes. Des jauges qui entreront en vigueur à partir du 3 janvier et ce, pour une durée de trois semaines.

En outre, les concerts debout seront interdits au cours de cette même période.

• La consommation interdite au cinéma et dans les transports

À compter de lundi prochain, il sera interdit de consommer dans les transports collectifs - y compris longue distance - ainsi qu'au cinéma, au théâtre mais aussi dans les équipements sportifs pour une durée là encore de trois semaines minimum.

• La consommation debout interdite dans les bars à compter du 3 janvier

"La consommation dans les bars et cafés ne pourra plus se faire seulement debout, mais seulement de manière assise", à compter du 3 janvier et pour "trois semaines", a annoncé Jean Castex.

"Les secteurs économiques impactés par les décisions que la situation nous commande de prendre seront indemnisés dans le cadre de concertations qui seront sans délai, conduites par le ministre de l'Économie et des finances Bruno Le Maire", a ajouté Jean Castex lors d'une conférence de presse à Matignon.

• L'isolement des cas contacts revu en fin de semaine

L'exécutif annoncera en fin de semaine la nouvelle durée d'isolement pour les cas-contacts, d'après une information de BFMTV. Celle-ci peut monter jusqu'à 17 jours pour une personne qui est cas contact et qui partage son domicile avec un individu positif au Covid-19.

"Les caractéristiques d'Omicron", variant du virus en passe de devenir majoritaire, "vont nous conduire, après avis des autorités sanitaires, à ajuster notre doctrine sur la durée d'isolement", a expliqué le Premier ministre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles