Rennes: un rassemblement en soutien au maire de Langouët pour son arrêté anti-pesticides

1 / 2

Le Val-de-Marne, premier département à bannir "symboliquement" le glyphosate

"Madame la préfète, laissez nos maires nous protéger", "Pesticides, riverains, agriculteurs, tous victimes", "Stop pesticides, nous voulons des coquelicots", pouvait-on lire sur des banderoles, samedi, devant la préfecture de Bretagne à Rennes.

Les participants répondaient à l'appel du collectif "Nous voulons des coquelicots" de Langouët, village de 602 habitants situé à une vingtaine de kilomètres de Rennes.

Une centaine de personnes ont répondu à l'appel pour soutenir...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi