Rennes: un policier agressé met en joue un manifestant avec son arme

Ce jeudi est marqué par des manifestations "ni Le Pen-ni Macron" dans plusieurs grandes villes de France. A Rennes, ils étaient 950 selon la police et 1.500 selon les organisateurs à protester contre l'affiche proposée aux Français lors du second tour de la présidentielle, et à appeler à les renvoyer dos-à-dos. D'abord calme, le cortège a connu des coups de chaud.

Une photo prise lors d'une violente altercation entre un policier et plusieurs manifestants a été souvent relayée sur les réseaux sociaux. Le photographe Emmanuel Brossier a saisi une scène où l'on voit un policier mettre en joue un manifestant. Le tweet a depuis été supprimé mais la photo a tout de même été reprise.

Image

Deux policiers encerclés et frappés

Contactée jeudi après-midi par BFMTV.com, la préfecture d'Ille-et-Vilaine a livré des éléments de contexte. Les forces de l'ordre ont constaté des violences. Plus tard, deux motards de la police nationale, un homme et une femme qui sécurisaient la tête de cortège, ont été encerclés par un groupe de manifestants, agressés et "frappés avec un bâton", a expliqué la préfecture. La policière a alors pu s'extraire, mais son collègue, lui, s'est retrouvé isolé.

Un communiqué diffusé par la préfecture décrit la suite des événements: "Dans un réflexe de légitime défense, et devant témoins, un des policiers, isolé, a sorti son arme de service et a mis en joue un...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages