Rennes : Malgré un budget serré, les impôts locaux n’augmenteront pas cette année

FISCALITÉ - La municipalité rennaise préfère dégrader sa situation financière pour « ne pas fragiliser encore plus les ménages »

Le vote n’aura lieu qu’en mars. Mais pour les élus rennais, la préparation du budget 2023 se révèle cette année un exercice de haute voltige. Avec la flambée des prix de l’énergie et l’inflation qui continue de progresser, toutes les collectivités voient ainsi leurs dépenses exploser. De quoi sérieusement impacter leur budget qui s’annonce de toute évidence serré cette année. Dans ce contexte, certains maires se préparent à prendre des décisions impopulaires comme alourdir la fiscalité locale. Selon un sondage Ifop, 24 % des édiles envisageaient ainsi en fin d’année dernière d’augmenter les impôts dans leur commune.

Ce ne sera pas le cas à Rennesla maire Nathalie Appéré a dévoilé ce lundi soir ses premiers arbitrages à l’occasion de la présentation du rapport d’orientations budgétaires en conseil municipal. « On a étudié cette idée mais on l’a abandonnée pour ne pas fragiliser encore plus les ménages », a indiqué l’élue socialiste.

Certains projets revus à la baisse

Nathalie Appéré n’entend pas non plus revoir à la baisse le programme d’investissements même si certains projets vont être revus à la baisse ou mettront un peu plus de temps à se concrétiser. Pour rentrer dans les clous budgétaires, la ville se prépare donc à se serrer la ceinture. Cela passe par un plan de sobriété énergétique(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Rennes : Une asso étudiante de Rennes-2 reprend la crêperie abandonnée par le Crous
Rennes : « Il n’y a pas d’impunité » pour le MeM et sa guinguette, promet la mairie
Rennes : « Nos jours sont comptés »… La boîte électro 1988 Live Club menacée d’expropriation