Pesticides: le maire de Langouët plaide pour un arrêté "qui va dans le sens de l'histoire"

1 / 2

Le Val-de-Marne, premier département à bannir "symboliquement" le glyphosate

"C'est quoi le pouvoir d'un maire? Un maire peut-il ignorer la santé de ses habitants?", a interrogé Daniel Cueff ce jeudi à l'audience en invoquant le principe de précaution. "Une directive européenne impose depuis 2009 à la France de prendre des mesures pour protéger les habitants de l'épandage de pesticides mais rien n'est fait", a-t-il plaidé, rappelant qu'il n'avait "pas interdit les pesticides mais imposé une distance d'éloignement entre les champs traités et les...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi