Rennes : Le dépôt de Vern toujours bloqué, le carburant commence à manquer

Jérôme Gicquel

SOCIAL - Les professionnels bretons du BTP bloquent depuis jeudi les principaux dépôts pétroliers de la région

« Je dois aller jusqu’à Paris, je ne vais pas aller bien loin avec ça ! ». Devant la pompe de la station Total de Villejean à Rennes, Sofiane l’a un peu mauvaise. Prise d’assaut depuis vendredi suite au blocage du dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, la station-service n’autorise plus ce dimanche matin qu’un rationnement de dix litres de carburant maximum par véhicule. Dans certains secteurs de la métropole rennaise, la situation est encore pire avec des pompes littéralement à sec.

Certaines pompes sont déjà à sec comme ici à Rennes. - J. Gicquel / 20 Minutes

Les automobilistes se retrouvent donc à se refiler des tuyaux pour faire le plein. « Il y en a encore au Leclerc de Saint-Grégoire », lance l’un d’entre eux. Les stations qui ont encore du stock se retrouvent ainsi prises d’assaut comme celle de l’avenue Charles Tillon, au nord-ouest de la capitale bretonne.

« On a doublé notre chiffre d’affaires vendredi et samedi », souligne Ramadhoini, employé de la station. « Mais si le blocage se poursuit, il n’y aura plus rien demain matin », assure-t-il. Certains anticipent déjà une pénurie comme Thierry. « Je vais être sur la route toute la semaine donc je préfère faire le plein maintenant même si je suis loin d’être à sec », indique le commercial.

Les professionnels ne veulent pas d’une hausse du prix du gazole

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Trois dépôts pétroliers encore bloqués par des professionnels du BTP dans l’Ouest
Grève du 5 décembre: Des tarifs avantageux sur les VTC, trottinettes et le covoiturage
Taxation au poids, stationnement, encadrement de la pub… Comment la « chasse » aux SUV tente de s’organiser ?