A Rennes, le "camion insoumis" de Mélenchon débute son périple à travers la France

Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, le 26 mars 2017 à Rennes

Rennes (AFP) - Le camion de la France insoumise (LFI), qui parcourra la France pendant un mois, à raison d'une étape par jour, pour rallier les électeurs aux idées de Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle, a été dévoilé dimanche après-midi à Rennes, avant le début de son meeting.

"Nous vous dévoilons le camion podium insoumis, la première des initiatives que nous lançons à un mois du premier tour de la présidentielle, pour convaincre les 50% de Français qui n'ont pas encore fait leur choix", a déclaré Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, lors d'un point presse.

"Nous sommes entrés dans une nouvelle dynamique de campagne, nous avons franchi la barre des 300.000 insoumis, le million d'abonnés sur Twitter", a-t-il ajouté, faisant également allusion au dépassement de Benoît Hamon par Jean-Luc Mélenchon dans les sondages.

A l'occasion d'une campagne intitulée "Au tour du peuple", le "camion insoumis" sillonnera 27 villes de France et donnera la parole à des responsables nationaux du mouvement.

Dans deux semaines, sept caravanes seront également lancées dans les quartiers populaires, à l'image des "caravanes pour l'égalité et l'accès aux droits" qui ont sillonné les quartiers populaires à l'été 2016. C'est "dans les quartiers populaires que l'abstention est la plus forte", a relevé Manuel Bompard.

Le camion blanc, sur lequel on peut lire des mots multicolores comme "harmonie", "honnête", "force du peuple" ou encore "transition écologique", fera étape lundi à Evreux (Eure), mardi à Dieppe (Seine Maritime), mercredi au Havre (Seine Maritime), au gré des réunions publiques de Jean-Luc Mélenchon.

"Rennes a été insoumise l'an dernier contre la Loi travail, nous espérons qu'elle le sera en avril", a lancé Manuel Bompard.

L'équipe de LFI a également dévoilé l'affiche de campagne du candidat, où il apparaît sur fond marin. La photo, prise à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais), est accompagnée du slogan "La force du peuple".

Interrogé sur la remontée du candidat dans les sondages, un membre de l'équipe de campagne a confié "ne pas voir comment Benoît Hamon peut nous repasser devant dans les sondages". "La stratégie, maintenant, c'est de rattraper François Fillon, si on arrive à 16% ou 17% peut-être que ceux qui veulent voter Macron se réinterrogeront sur leur choix".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages