Renforcement et prolongement des mesures anti-Covid en Allemagne

Source AFP
·1 min de lecture
« Les restrictions sévères que les gens respectent commencent à porter leurs fruits », a salué Angela Merkel. (Illustration)
« Les restrictions sévères que les gens respectent commencent à porter leurs fruits », a salué Angela Merkel. (Illustration)

Nouveau tour de vis contre la propagation du coronavirus en Allemagne. Le pays durcit et prolonge jusqu'à mi-février son arsenal anti-Covid face à la crainte d'une propagation de nouveaux variants plus contagieux. Il a fallu près de huit heures de négociations entre Angela Merkel et les 16 Etats-régions pour tomber d'accord sur ce nouveau tour de vis. La réunion, prévue pour la semaine prochaine, avait été avancée en raison des craintes liées aux mutations du virus.

« Les restrictions sévères que les gens respectent commencent à porter leurs fruits », a salué la chancelière. Mais « nous devons agir maintenant » contre les variants, en particulier britannique, a prévenu Angela Merkel. Restaurants, cafés, enceintes sportives et culturelles sont fermés depuis deux mois et demi et vont le rester jusqu'au 14 février au moins. Les rassemblements privés restent aussi très limités, avec la possibilité de n'inviter qu'une personne issue d'un autre foyer. A cet arsenal de restrictions s'ajoutent de nouvelles mesures.

L'idée d'un couvre-feu nocturne a été repoussée

Les masques médicaux, FFP2 ou chirurgicaux, seront ainsi désormais obligatoires dans les commerces, métros, bus, train et tramways. La Bavière a déjà imposé depuis lundi le port de masques FFP2 dans les transports. Le télétravail va également s'imposer désormais « partout où cela est possible », au moins jusqu'au 15 mars, et le port de masques médicaux, fournis par l'employeur, quand la présence sur le lieu d [...] Lire la suite