Le rendez-vous raté de Madonna avec Marine Le Pen

·2 min de lecture

En 2012, Madonna avait projeté pendant un concert en France des images de ­Marine Le Pen avec une croix gammée inversée sur le front. Attaquée en justice, la chanteuse a finalement proposé à la présidente du Rassemblement national de prendre un verre pour s'expliquer, mais "on attend toujours son invitation" au RN.

Lors de son concert du 14 juillet 2012 au Stade de France, pendant la chanson Nobody Knows Me, Madonna projette des images de ­Marine Le Pen avec une croix gammée inversée sur le front, ainsi que son ­regard superposé à celui d'Adolf ­Hitler. Douze jours plus tard, à ­l'Olympia, une poignée de spectateurs collent sur le rideau de scène des feuilles imprimées en guise de tract : "Madonna couine", "Salope". Les fans soupçonnent l'intrusion de militants du Front ­national. Ce soir-là, ­Madonna, qui révélera avoir reçu des "menaces de la part de ­Marine Le Pen et de son parti", a décidé de ne pas faire monter son fils ­Rocco sur scène.

Madonna a "demandé à rencontrer ­Marine Le Pen"

La présidente du FN dépose plainte pour injure. "La procédure n'a pas pu aller jusqu'au bout car les autorités américaines ont refusé que ­Madonna soit entendue", explique ­Wallerand ­de Saint-Just, un des cadres juridiques du parti d'extrême droite. Finalement, en mars 2015, ­Madonna propose à ­Marine Le Pen de prendre un verre pour s'expliquer. "Peut-être que je l'ai mal comprise, déclare la chanteuse sur Canal+. Je n'en suis pas sûre et je ne veux surtout pas engager une guerre. Moi, ce que je veux, c'est la paix dans le ­monde." ­

Marine Le Pen lui répond sur ­Europe 1 : "Pourquoi pas. ­Madonna avait eu des gestes, des propos très durs à mon égard. C'est un changement radical de sa part, mais à tout pécheur miséricorde! Je ne vais pas la poursuivre de ma vindicte." "Madonna a bien demandé à rencon...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu peut également vous intéresser :