Rendez-vous amoureux et speed-dating : la première impression est-elle la bonne ?

Éléonore Solé, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

En seulement trois minutes, il serait possible de déceler la véritable personnalité de quelqu'un. À quelques conditions. Cette durée est celle des speed dating organisés par des chercheurs en psychologie, à Montréal. Un speed dating est un rendez-vous pour que deux personnes se découvrent très rapidement. À la fin de ces quelques minutes, les participants peuvent choisir de se revoir plus longuement ou non. Une décision étayée par leur première impression sur cette personne.

Pour déterminer si cette première impression est fiable, des chercheurs canadiens ont planifié des speed dating entre 372 personnes, en 2017 et en 2018. Celles-ci devaient remplir un questionnaire évaluant leur propre personnalité et leur bien-être, tandis qu'un membre de leur entourage répondait aussi à un questionnaire sur leur personnalité. Avant de se rendre à plusieurs rendez-vous de trois minutes. À la suite de chacun d'entre eux, les participants estimaient la personnalité de l'autre. Les scientifiques pouvant ensuite recouper les informations.

En quelques minutes, certaines personnes dévoilent vraiment leur personnalité. © Andrey Popov, Adobe Stock
En quelques minutes, certaines personnes dévoilent vraiment leur personnalité. © Andrey Popov, Adobe Stock

L'œuf ou la poule ?

« Certaines personnes sont des livres ouverts, leurs personnalités distinctives peuvent être perçues avec précision après une brève interaction, tandis que d'autres sont plus difficiles », confirme, sans surprise, Lauren Gazzard Kerr, l'une des autrices de l'étude. Plus intéressant, cette chercheuse en psychologie constate « que les personnes signalant un bien-être, une estime de soi et une satisfaction de la vie plus élevés ont tendance à rendre la tâche [de perception] plus facile ». Sans toutefois savoir si un plus grand bien-être mène à une première impression plus précise ou si une facilité à être bien cerné accroît le bien-être.

« Peut-être que les personnes ayant un plus grand bien-être se comportent d'une manière qui correspond plus à leur personnalité, en étant plus authentiques ou fidèles à elles-mêmes », suggère...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura