Les Rencontres du Papotin (France 2) : Gilles Lellouche face à des questions pas comme les autres

Elise Llinares- Hans Lucas

LE CONCEPT

Une personnalité se prête au jeu de l’interview avec des journalistes non professionnels et porteurs de troubles du spectre autistique. Tous sont membres du journal Le Papotin, créé en 1990 par Driss El Kesri, alors éducateur en hôpital de jour. Toutes les questions peuvent être posées, comme celles-ci, adressées à Gilles: « Est-ce qu’une dépanneuse a déjà enlevé ta voiture? » ou encore « Est-ce que je peux toucher ta barbe? Et ta moustache ? ».

LE DISPOSITIF

L’invité est assis face à une cinquantaine d’envoyés spéciaux du Papotin. Un modérateur, Julien Bancilhon, psychologue, donne la parole à chacun. Plusieurs caméras filment. Une fois montée, l’émission dure une quarantaine de minutes.

LE RÉSULTAT

Il est touchant et étonnant. Gilles Lellouche évoque son père disparu et sa fille, puis explique son arrivée à l’émission en trottinette électrique, faute de permis de conduire, retiré. Un jeune homme le complimente sur son travail de comédien, et lui lâche, sans méchanceté : « Je vous aime bien. Mais j’aime plus Jean Dujardin...» Gilles ne peut qu’en rire.

Les Rencontres du Papotin est à voir ce soir à 20h30 sur France 2

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi