Publicité

Rencontres Cinélatino de Toulouse: un palmarès éclectique pour une offre foisonnante

Le rideau est retombé sur la 36ᵉ édition des Rencontres du cinéma latino-américain de Toulouse. Et les jurys des différents prix du festival ont mis à l'honneur des films qui représentent bien la variété de l'offre tant du point de vue des problématiques soulevées que de la façon de raconter les histoires. Encore quelques coups de cœur que l'on espère bientôt voir sur les écrans en France.

Mon film raconte des histoires que j'ai entendues depuis une vingtaine d'années que je travaille dans cette région du Pacifique colombien, raconte le réalisateur colombien Santiago Lozano Alvarez. Son long métrage J'ai vu trois lumières noires, a remporté le Grand prix du coup du cœur du festival, décerné un jury composé notamment du réalisateur cubain Ernesto Daranas (réalisateur de Chala, une enfance cubaine et Sergio y Serguei et dont on espère pouvoir reparler rapidement du beau documentaire Landrían) et du compositeur Harry Allouche, créateur de la bande son du film choc Les colons, sorti en décembre dernier.

Du Chocó...

Le palmarès complet sur le site de Cinélatino


Lire la suite sur RFI