Rencontre : Taieb Sahal, le boulanger à l'origine d'une baguette très présidentielle

Depuis 4 heures du matin, Taieb Sahal malaxe, tourne, façonne. Entre ses mains se trouvent des dizaines de baguettes, destinées à Emmanuel Macron. Jamais le jeune Tunisien n'aurait un jour pensé fouler les pavés de l'Élysée. Pourtant, depuis le mois de mars, c'est devenu un rituel quotidien : ses dernières créations encore chaudes, il tient à les livrer en personne. Un droit qui lui est conféré par le Grand Prix de la meilleure baguette de Paris 2020. Le pain, une affaire de sensations "Mes pains sur la table du président !, s'exclame-t-il dans un sourire. Oui, ça me fait plaisir." Sans diplôme, l'artisan de 27 ans est tombé dans le pain il y a seulement quatre ans : pour lui, c'est moins une affaire de théorie que de sensations. Après 24 heures de fermentation, il se livre à un façonnage à la main. Ensuite, vingt minutes de cuisson suffisent pour obtenir une baguette délicatement dorée.