Rencontre entre Macron et Scholz : sourires de façade, “camouflet” pour Berlin

HANDOUT / via REUTERS

“Dans un contexte de tensions politiques” entre Berlin et Paris, le chancelier allemand, Olaf Scholz, a rencontré le président français, Emmanuel Macron, à l’Élysée, mercredi 26 octobre, rapporte la Deutsche Welle.

“Les deux dirigeants, dont les pays sont considérés comme le moteur commun de l’Union européenne, ont fait un effort pour sourire lorsque Scholz est sorti de sa Mercedes noire pour une poignée de mains, raconte The Guardian, mais le chancelier allemand a semblé esquiver quand Macron a tenté de passer un bras derrière son dos.”

“Camouflet” pour Scholz

Après cette entrevue, ils ont “souligné leurs points communs”, selon les mots de la Deutsche Welle. M. Scholz a déclaré sur Twitter qu’il avait eu une “très bonne et importante conversation” avec M. Macron. Il a précisé que la discussion avait porté sur l’approvisionnement énergétique de l’Europe, la hausse des prix et les projets d’armement communs. “L’Allemagne et la France sont proches et relèvent ensemble les défis”, a dit le chancelier.

L’Élysée a seulement déclaré que la rencontre avait été “très constructive”, ajoutant qu’elle avait conduit à la mise en place de groupes de travail en matière d’énergie, de défense de d’innovation, note Le Soir.

Mais pour Politico Europe, qui rappelle leurs récents différends sur la crise énergétique, sur la défense européenne et sur l’approche à adopter face à la Chine, “l’absence de conférence de presse conjointe à l’issue de l’entretien dit une autre histoire.” “Les relations sont désormais si glaciales entre Emmanuel Macron et Olaf Scholz, les dirigeants des deux puissances économiques de l’UE, qu’ils n’osent même pas être vus ensemble”, décrypte le média. Les auteurs de l’article voient là “un camouflet pour Scholz, [qui] s’était rendu [dans la capitale française] avec une équipe de journalistes au complet”.

Désaccords

Les tensions ont éclaté au grand jour la semaine dernière, lorsqu’un Conseil des ministres franco-allemand prévu à Fontainebleau a été reporté au mois de janvier, retrace Politico. Et “les désaccords entre les deux gouvernements ont également été largement visibles lors du sommet européen de la semaine dernière à Bruxelles”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :