Une rencontre (Chérie 25) Lisa Azuelos : "Je suis un peu tous les personnages du film"

·1 min de lecture

Vous êtes-vous, comme pour vos précédentes réalisations, inspirée de votre vie ?

Lisa Azuelos : Je suis un peu tous les personnages de l’histoire, car j’ai vécu chacune des situations. Mariée, j’étais très soucieuse de ma famille et amoureuse de mon époux, mais j’ai rencontré quelqu’un d’autre. Comme pour Pierre, le personnage de François Cluzet, s’est alors posée la question de vivre ou pas cette histoire. Enfin, à l’instar d’Elsa (Sophie Marceau, ndlr), j’ai fait de jolies rencontres, depuis mon divorce, qui ne se sont pas concrétisées parce que les hommes mariés, pour moi, c’est tabou !

Votre film suit la rencontre d’un homme et une femme : avez-vous cherché à contourner les poncifs sur ce thème ou les assumez-vous crânement ?

J’adore ces clichés. C’est ça, qui est génial. Dans la vraie vie, si l’on rencontre quelqu’un qui nous fait écouter une musique qu’il adore, qui nous offre des fleurs et nous emmène en week-­end, c’est super cliché, mais… c’est tellement bon ! Les poncifs ont le mérite d’être populaires et proches de la vérité. Ce qui est important, c’est de les assumer.

Cinq ans après LOL, vous avez à nouveau fait appel à Sophie Marceau…

C’est une super bonne actrice. J’ai besoin d’aimer les gens que je filme, il faut qu’ils m’intéressent physiquement. Sophie, je la trouve tellement belle : elle me fascine. Et il y a chez elle une part de mystère qui me touche. En plus, c’est quelqu’un de très b... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles