Et si on se rencontrait, une émission fake ? 2 candidats déjà en couple avant l'émission ? Les preuves tombent

·1 min de lecture

Et si on se rencontrait fake ? Deux candidats se connaîtraient déjà d'avant l'émission

Après Mariés au premier regard 2022, vous pouvez voir Et si on se rencontrait, un programme qui a été accusé d'être fake à plusieurs reprises. Après Giulia et Pierre, qui se connaîtraient d'avant l'émission, les internautes ont découvert que Sandra et Ismaël sont comédiens. Et dans l'épisode diffusé ce lundi 18 avril 2022, à 23h30 sur M6, il y aurait encore une arnaque.

Sur Twitter, la chaîne avait posté un extrait vidéo de l'épisode inédit montrant Ève et Aïckel. "Je lui ai caché que j'étais née dans le corps d'un garçon" était-il précisé en légende du tweet, "Ève va faire cette révélation à Aïckel, l'homme avec qui elle entretient une relation virtuelle. Comment va-t-il réagir ?". Il s'agirait donc d'une femme née dans un corps d'homme et qui va révéler sa transidentité à l'homme avec qui elle échange en ligne.

Sauf que le compte Twitter de @anaww21 a assuré que Et si on se rencontrait serait fake, car les deux candidats se connaîtraient d'avant l'émission. Et ils auraient même déjà été en couple avant le tournage : "L'émission est totalement fake, ces deux hommes se connaissent déjà depuis longtemps. Tout est scénarisé. La prod leur offre de la notoriété et eux des dramas. Ça pue le fake".

L'internaute balance la "preuve" en photos sur Twitter

Pour prouver qu'Ève...

Lire la suite


À lire aussi

Maëva Ghennam (Les Marseillais) en couple avec Marvin ? Le candidat aurait déjà une meuf
La Villa des coeurs brisés 7 : un candidat serait déjà en couple à l'extérieur, grosses sanctions à venir ?
Et si on se rencontrait, une émission fake ? Sandra et Ismaël sont comédiens ! Voici la preuve

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles