Renault-Nissan a versé plus de 900.000 euros à l’avocat de Carlos Ghosn. Mais pourquoi ?

C’est une autre zone de flou du dossier Carlos Ghosn. Comme révélé par l’Obs, il concerne son avocat libanais Abou Jouade, présent notamment lors de la conférence de presse de l’ancien PDG de l’alliance Renault-Nissan à Beyrouth il y a quelques jours. Entre 2013 et 2017, ce proche de Carlos Ghosn aurait touché au total 900.400 euros de la part de Renault-Nissan BV (RNBV), la filiale néerlandaise des deux constructeurs. Mais les auditeurs du cabinet Mazars, qui se sont vus confier la tâche de mener un audit interne par les conseils d’administration de Renault et Nissan, n’ont pas trouvé de traces juridiques prouvant que le travail effectué par Abou Jouade ait été effectué dans l’intérêt des constructeurs.

Il existe bien un contrat signé entre toutes les parties concernées en 2013, qui évoqueraient des conseils juridiques. Mais impossible de trouver une preuve de ceux-ci. Contacté à ce sujet en avril 2019, le principal intéressé s’était justifié concernant cette somme. "J’ai été rémunéré par RNBV entre 2013 et 2017, puis par Nissan à partir de 2018. Ce dernier contrat devait durer cinq ans, mais j’ai demandé à ce qu’il y soit mis un terme cinq jours après l’arrestation de M. Ghosn. Les règles de ma profession m’empêchent de dévoiler publiquement la nature de mes travaux pour Nissan et l’Alliance, mais je peux vous assurer que j’ai dans mon ordinateur plusieurs gigabits de documents prouvant ces travaux", a déclaré Abou Jouade à l’Obs.

>> Lire aussi - République dominicaine, Ibiza... les voyages gênants de Carlos Ghosn avec l’avion de Nissan

Un projet à Beyrouth

Carlos Ghosn, qui a vivement critiqué cette mission d’audit "à charge" selon lui, a donné plus de détails à ce sujet au média. Selon l’ancien PDG de l’alliance, son avocat aurait été rémunéré car il travaillait à l’ouverture d’un bureau pour Renault-Nissan à Beyrouth. Un projet dont il n’a pas tenu bon d’informer la direction de RNBV. Les auditeurs de Mazars expliquent de leur côté qu’il est difficile pour eux de justifier

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Formation : choisir la plus adaptée à son projet professionnel
Donald Trump menace de taxer nos voitures en cas de taxe Gafa “arbitraire”
C8 condamné à verser plus de 800.000 euros à Thierry Ardisson
Attention aux coûts exorbitants de la location longue durée dans l'électroménager
PEL : peut-on hériter d’un vieux plan d’épargne qui rapporte (encore) gros ?