Renault limite sa baisse des ventes mondiales grâce à Dacia et Lada

1 / 2

Renault limite sa baisse des ventes mondiales grâce à Dacia et Lada

Après PSA la veille, c'était au tour du groupe Renault d'annoncer ses résultats commerciaux pour l'année 2019 ce vendredi 17 janvier. Une année forcément particulière puisqu'il s'agissait du premier exercice réalisé sans Carlos Ghosn, son patron déchu depuis son arrestation au Japon fin 2018 et au coeur de l'actualité depuis sa fuite au Liban il y a quelques semaines.

Dacia et Lada en hausse dans un contexte difficile

Au niveau du groupe, toutes marques confondues, les ventes sont en recul de 3,4% à 3,75 millions de véhicules. La marque Renault recule de 6,9%, à 2,357 millions d'unités mais Dacia (+5,1%, 736.570 unités), en Europe, et Lada (+3,6%, 412.889 unités), en Russie, ont permis de limiter la casse.

Dans un marché automobile difficile, touché par l'instabilité géopolitique et les conflits commerciaux, Renault se veut optimiste dans son communiqué. Le groupe se félicite notamment d'avoir pu maintenir sa part de marché mondiale à 4,25%, en reculant un peu moins que la concurrence en moyenne.

Ecart creusé avec PSA

Le groupe a creusé l'écart avec son rival français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) qui a publié jeudi des ventes en chute de 10%, à 3,49 millions d'unités, alors que les deux constructeurs étaient au coude à coude l'an dernier.

En Europe, le groupe Renault a enregistré une progression de 1,3% à 1,946 millions d'unités. A titre de comparaison, PSA, qui reste très dépendant du marché européen, y a...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi