Renault : face au scandale, la marque adopte la stratégie du déni

France 3

Malgré les révélations de

tricherie sur les tests anti-pollution des moteurs de ses véhicules Diesel, la défense de Renault a été la même toute la journée . "Et elle vient d'être rappellée il y a quelques minutes par la direction du groupe. Elle indique que 'Renauilt ne triche pas et que toutes les normes d'homologation des véhicules ont toujours été respectées'", explique Benjamin Delombre.

Renault met en cause les règles des tests en laboratoire

Pour l'heure, poursuit le journaliste, "la marque au losange pointe toujours du doigt les règles des tests anti-pollution, réalisés en laboratoire, qui n'auraient selon elle rien de commun avec des conditions normales de circulation". Ce soir, Renault nie toute accusation en bloc. Une stratégie qui rappelle celle observée par Volkswagen au début du scandale qui a touché la marque allemande.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Après l'échec des négociations entre Uber et les organisations de VTC, l'entreprise promet des propositions concrètes
Soupçons de moteurs truqués chez Renault : qu'en pensent les clients ?
Entreprises : quand les patrons sortent le grand jeu pour recruter
Soupçons de tricherie chez Renault : Carlos Ghosn mis en en cause dans le "Dieselgate"
Diesel : Renault suspecté de stratégies frauduleuses depuis plus de 25 ans

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages