Renault contraint de se séparer de Lada (AvtoVAZ) ?

Renault contraint de se séparer de Lada (AvtoVAZ) ?
![CDATA[]]

Depuis le 23 mars 2022, Renault a été contraint de suspendre ses activités industrielles en Russie, suite aux pressions politiques liées au conflit ukrainien. À cette occasion, le groupe automobile a également annoncé "évaluer les options possibles concernant sa participation dans AvtoVAZ, tout en agissant de manière responsable envers ses 45.000 salariés en Russie".

Selon le ministre de l’Industrie russe, Renault envisagerait désormais de céder sa participation de 68 % dans AvtoVAZ, qui gère la marque Lada. Le repreneur serait NAMI, un institut scientifique russe spécialisé dans l'automobile, tandis que les activités de l'usine Renault de Moscou, qui produit les Renault Captur et Dacia Duster, seraient cédées à la municipalité moscovite.

Renault et Lada : une cession pour un rouble symbolique

Coup dur pour le constructeur français, pour qui la Russie est devenue son deuxième marché le plus important, après la France et devant l'Allemagne. Même si Renault n'a pas encore officiellement confirmé ces informations, cette cession se ferait pour un rouble symbolique.

Selon les informations de l'agence de presse russe Interfax, Renault conserverait toutefois une option pour racheter ses parts dans AvtoVAZ, durant les cinq à six prochaines années. En attendant une issue à ce dossier stratégique, Renault a estimé à 2,2 milliards d'euros les actifs immobilisés par ses activités en Russie.

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles