Renault Captur I : une casse moteur à seulement 84 500 km !

C‘est en mars 2014 que Cécile C., fidèle lectrice originaire de Tournon (73), jette son dévolu sur un Renault Captur 0.9 TCe 90 Intens, flambant neuf. Son look et sa carrosserie bicolore ne sont pas étrangers à son choix. Depuis, sa maniabilité la ravit à chacun de ses déplacements quotidiens. Pourtant, au mois de février 2020, alors qu’elle se retrouve à l’arrêt dans un bouchon, un voyant moteur s’allume pendant quelques secondes, puis ne fait plus parler de lui. Arrivée à son domicile, elle alerte son mari qui prend soin de contrôler les niveaux du moteur. Tout est en ordre. Mais lorsqu’elle souhaite reprendre son auto, quelques jours plus tard, celle-ci refuse de démarrer. Le Captur part donc, sur une dépanneuse, vers sa concession. Le diagnostic tombe très vite : le guide de chaîne de distribution a cassé, entraînant la destruction du moteur et un devis astronomique pour son remplacement. La note est de 6 489 € pour bloc neuf ! Une somme que Cécile refuse de débourser.

Renault doit admettre que le compte n’y est pas

Après le confinement, suivi d’une longue période d’étude du dossier, le constructeur annonce une prise en charge de 45 %. Notre lectrice doit donc encore débourser 3 569 € pour récupérer son Captur en état de marche. Une somme considérable et inacceptable à ce kilométrage, qu’elle ne compte pas régler toute seule. Elle décide donc de confier ce dossier à nos experts pour examiner la situation. Mais quelle stratégie de défense adopter dans...Lire la suite sur Autoplus