Renault Captur E-Tech Plug-in : bien placé

Par Yves Maroselli
·1 min de lecture
Parce qu'il est rechargeable sur secteur, le Renault Captur E-Tech Plug-in dispose d'une autonomie électrique réelle d'une bonne quarantaine de kilomètres.
Parce qu'il est rechargeable sur secteur, le Renault Captur E-Tech Plug-in dispose d'une autonomie électrique réelle d'une bonne quarantaine de kilomètres.

VERDICT CHRONO

Renault n'a pas raté son entrée dans la catégorie des hybrides rechargeables. D'une architecture innovante et astucieuse, le système E-Tech permet de réduire le coût de cette technologie tout en garantissant au Captur de pouvoir être conduit comme un modèle électrique de 67 ch sur une quarantaine de kilomètres - à condition d'avoir été préalablement rechargé sur secteur ? puis, au-delà, comme un hybride de 158 ch plutôt plaisant à conduire . Dans ce dernier registre, la boîte 4 rapports réservée au moteur thermique fait nettement mieux sur le plan de l'agrément qu'une transmission à variation continue, mais logiquement un peu moins bien qu'une boîte double embrayage à 6 ou 7 rapports forcément plus coûteuse. Par rapport à un Captur 100 % thermique, l'E-Tech doit aussi composer avec des volumes de réservoir et de coffre réduits par l'encombrement de sa batterie.

CE QUI CHANGE

Renault Captur E-Tech © JEAN-BRICE LEMAL0683664150jeanbrice@gmail.com / Renault

La chaîne de traction E-Tech du Captur est constituée d'un 4 cylindres essence d'origine Nissan à bi-injection indirecte dont le vilebrequin est lié, via une cascade de pignons, à une petite machine électrique faisant office de générateur et de synchroniseur. Car la particularité de la transmission E-Tech est d'être dépourvue à la fois d'embrayage et de cônes de synchronisation. Astucieuse, cette boîte compte deux arbres primaires, l'un portant 4 rapports pour le 4 cylindres essence de 91 ch, l [...] Lire la suite