Renaud Van Ruymbeke, ancien juge d'instruction : "Il faut changer le système judiciaire de A à Z"

Agé de 67 ans, ­Renaud Van ­Ruymbeke a quitté la magistrature il y a un an et vient d'être entendu par la commission d'enquête parlementaire sur la justice. Au cours des vingt dernières années, il a été au coeur des plus importantes affaires politico-financières. Il livre son diagnostic au JDD. Selon lui, supprimer le PNF serait une erreur. Il prône un changement du système "de A à Z", pour lutter contre "les deux fléaux qui empoisonnent la justice : le lien avec le pouvoir et le corporatisme". 

Lire aussi : Pour identifier la taupe éventuelle de Nicolas Sarkozy, le PNF a surveillé des avocats

Faut-il supprimer le parquet national financier (PNF), comme le suggèrent des magistrats et le réclament des hommes politiques?
Non. Le supprimer serait une erreur. Créer le parquet national financier a été une bonne décision. Elle a permis de centraliser le traitement des dossiers les plus complexes et de spécialiser des magistrats dans un domaine où l'expertise est nécessaire, notamment lorsqu'on travaille sur les places financières. En outre, les parquets des autres pays européens disposent d'un interlocuteur unique, cela facilite l'échange d'informations et l'efficacité du travail. Les dossiers politico-financiers ne représentent qu'une très faible part de ce qui est traité au PNF. La part la plus lourde concerne des enquêtes sur la grande criminalité financière qui ont souvent des ramifications internationales avec des comptes offshore. La spécialisation est alors un atout.

L'affa...


Lire la suite sur LeJDD