Renaud Lavillenie a peu de chance de faire "Koh-Lanta", même s'il en a envie

·2 min de lecture
Renaud Lavillenie aux JO de Tokyo le 3 août 2021.  (Photo: Xinhua News Agency via Getty Images)
Renaud Lavillenie aux JO de Tokyo le 3 août 2021. (Photo: Xinhua News Agency via Getty Images)

KOH-LANTA - Renaud Lavillenie dans Koh-Lanta? Dans son dernier numéro consacré au jeu d’aventure de TF1 ce vendredi 19 novembre, le Magazine L’Équipe a organisé une interview croisée entre le perchiste français et Claude Dartois, l’un des candidats les plus emblématiques de l’histoire de l’émission.

L’athlète multi-médaillé en a profité pour confier son envie de participer au programme, qui fête ses 20 ans en 2021. “Ce ne serait pas improbable que je fasse Koh-Lanta. J’en parlerai à DenisBrogniart pour ma vie d’après la perche. J’aime le côté aventure, je suis un mec de challenges”, a-t-il livré à l’hebdomadaire sportif.

Le perchiste a des raisons d’y croire. En effet, une saison all-stars intitulée le Choc des Héros - opposant certaines vedettes du sport français comme la judokate Frédérique Jossinet, la boxeuse Myriam Lamare, le patineur Gwendal Peizerat ou encore le footballeur Frank Leboeuf, à d’anciens candidats phares du jeu d’aventure - avait vu le jour en 2010.

Une émission faite par et pour des anonymes

Mais il est pour l’instant peu probable que la production de l’émission réitère l’expérience comme l’avait laissé entendre Denis Brogniart dans les colonnes de L’Équipe en mars dernier.

“Ce n’est pas dans les tuyaux, pour plusieurs raisons. D’abord, j’y tiens beaucoup, c’est une émission faite par des anonymes, pour des anonymes. Le ressort le plus fort de Koh-Lanta, c’est l’identification”, avait expliqué l’animateur.

Et d’ajouter: “Le téléspectateur doit pouvoir se dire ‘Celle-là, elle ressemble à ma mère, celui-là à mon frère, lui me fait penser à mon prof’. Dès l’instant où tu mets des gens connus qui ont un palmarès, on ne les regarde pas en essayant de s’identifier mais avec de la curiosité”.

Cependant, le présentateur pourrait se laisser tenter par certaines figures du sport français à la retraite. “Si tu me dis à moi qu’on peut avoir les champions retraités les plus bankables, Zinédine Zidane, Didier Deschamps, David Douillet, Martin Fourcade, Frédéric Michalak ou Vincent Clerc pour le rugby, un Yannick Noah, un Guy Forget, une Amélie Mauresmo ou dans les nageurs un Alain Bernard ou Yannick Agnel, je prends tout de suite”. Une petite lueur d’espoir pour Renaud Lavillenie...

À voir également sur Le HuffPost: “Koh Lanta”: comment le coronavirus pourrait impacter les prochaines saisons

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles