Renaud : cet événement traumatisant dont il a eu du mal à se relever

·1 min de lecture

Confinement oblige, l'exposition consacrée à Renaud à la Philarmonie de Paris, Renaud. Putain d'expo !, a dû fermer ses portes. Si aucune date de réouverture n'a pour l'heure été avancée, Claire Chazal a tout de même décidé d'en parler dans son émission, Passage des arts, sur France 5, lundi 9 novembre 2020. Pour en faire la promotion, le frère jumeau du chanteur, David Séchan, était en plateau. Il en a profité pour révéler à quel point le chanteur agé de 68 ans avait été bouleversé par les attentats du 7 janvier 2015 perpétué contre le journal satirique Charlie Hebdo. Renaud avait des liens très fort avec la rédaction. "Il a eu beaucoup de mal à s'en remettre, c'étaient tous ses copains. Ça a été une grande détresse et un grand désespoir pour lui", a ainsi expliqué David Séchan.

L'amour de Renaud pour Charlie Hebdo n'est pas nouveau. Déjà en 1982, il avait évoqué pourquoi il ne manquait jamais une occasion de l'acheter le mercredi. "Le seul journal qui m'a fait rire moi dans ma vie c'était Charlie Hebdo", avait-il confié. Renaud avait d'ailleurs collaboré à de nombreuses reprises avec Charb ou encore Cabu, entre 1992 et 1996. Il avait écrit pas moins de cent chroniques. Des dessins et des saillies drolatiques, dont des planches, sont exposées à la Philharmonie.

Renaud avait voulu rendre hommage à la rédaction de Charlie Hebdo

Un an après les attentats, pour ne surtout pas oublier, Renaud n'avait pas hésiter à reprendre son crayon (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Sarah Hyland, Hilary Duff, Ashley Benson : les stars se confient sur leurs premières règles
Olivia Culpo atteinte d'endométriose : les confidences douloureuses de Miss France 2012
Rose McGowan se casse le bras en découvrant le résultat des élections américaines
Yelena Noah maman comblée : son tendre cliché avec son fils
Alain Delon : Ce "rêve" qu'il souhaite réaliser avant de s'éteindre