Renationalisation d'EDF : pourquoi la Bourse de Paris suspend sa cotation ?

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le titre EDF a été suspendu ce mercredi 13 juillet à la Bourse de Paris à la demande du groupe, à la suite de l'annonce de sa nationalisation à 100% par Elisabeth Borne la semaine dernière. Pourquoi cette suspension du titre d'EDF jusqu'à nouvel ordre ?

Eviter de faire descendre le titre

Le titre a été suspendu parce qu'on rentre dans une période de turbulences et cela risquerait de totalement perturber la valeur du titre et donc de l'entreprise. L'État devrait préciser dans les jours qui viennent la mise en œuvre de cette renationalisation du groupe. Cette suspension va donc éviter que des rumeurs, par exemple, fassent artificiellement monter ou descendre le titre. Cette procédure est traditionnelle dans ce genre de situation.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Une demande d'EDF

C'est une demande d'EDF à l'AMF, l'Autorité des marchés financiers. La cotation reprendra mardi prochain, le 19, une fois que toutes les modalités seront sur la table. Et pendant ce temps, le gouvernement va pouvoir travailler sereinement sur son projet qui, je vous le rappelle, doit permettre à l'Etat d'avancer plus vite sur la transformation du groupe, la remise en service des centrales à l'arrêt pour maintenance et surtout le lancement d'un programme de construction de nouvelles centrales nucléaires.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles