La renaissance de l’Afrique passera par la culture

Par Moussa Mara*
·1 min de lecture
Illustration de l'importance de la culture : à Durban, en Afrique du Sud, le festival Indoni promeut les traditions culturelles mettant en valeur les liens sociaux entre les différentes composantes de la société.  
Illustration de l'importance de la culture : à Durban, en Afrique du Sud, le festival Indoni promeut les traditions culturelles mettant en valeur les liens sociaux entre les différentes composantes de la société.

Alors que nombre d'observateurs estiment que la croissance de l'Afrique dans les équilibres globaux sera un processus inéluctable au XXIe siècle, nous devons nous emparer de la question de la culture africaine. Il me paraît réducteur de considérer que la croissance de notre continent, dans son immensité et sa diversité, ne puisse passer que par un simple développement économique ou géopolitique. Ou plutôt, il serait absurde de croire que ces deux phénomènes puissent être distincts d'une culture florissante qui aurait toute sa centralité dans nos sociétés.

À LIRE AUSSISouleymane Bachir Diagne : « Il faut remettre en chantier l'universel »

L'Afrique, source d'inspiration

Le continent africain est riche d'un patrimoine culturel varié dont l'influence sur la culture mondiale n'est plus à démontrer. Les musiques africaines, par une circulation des traumatismes terribles que nous avons subis durant notre histoire, ont inspiré presque tous les styles musicaux qui s'épanouissent sur la planète. Les arts africains ont eu une influence décisive dans la révolution esthétique qui, au début du XXe siècle, a vu émerger l'art moderne en Europe et aux États-Unis. Enfin, notre continent est riche de lieux et de monuments qui, à l'image de Tombouctou, ont été ? et demeurent ? de véritables phares pour l'humanité. Nous devons retrouver la fierté de ce passé en le mettant en valeur par une vraie politique de conservation du patrimoine et en continuant d'?uvrer pour le retour des [...] Lire la suite