Renée Zellweger dans la peau de "Judy" Garland : "Je ne savais pas le prix qu’elle avait eu à payer pour tout cela"

franceinfo

Quatre ans après le troisième opus de la saga Bridget Jones qui lui a gagné le cœur du grand public, Renée Zellweger apparaît méconnaissable dans la peau de Judy Garland, cette vedette d’Hollywood connue pour son rôle dans Le Magicien d’Oz, un film qui fait partie du panthéon pour l'actrice et qu'elle a vu enfant.

J’adorais 'Le magicien d’Oz'. Je l’ai vu dans ma jeunesse. Ca m’a donné envie d’être Dorothy et d’aller au pays d'Oz. Je ne la voyais pas comme une actrice.

Renée Zellweger

à franceinfo

Ce n’est en effet pas ce film qui lui a donné envie d’être actrice. "À l’époque, je ne séparais pas les deux choses, explique Renée zellweger. Judy Garland était Dorothy et elle vivait ces expériences. Voir le film, et la voir chanter cette chanson, voir soudain le film passer du noir et blanc à la couleur, c’est indélébile sur l’imagination d’une enfant."


Le biopic Judy sort mercredi 26 février sur les écrans et raconte l'histoire tragique de cette star, morte à 47 ans sans argent. Son destin a impressionné l’actrice, oscarisée il y a dix jours pour ce rôle. "Je ne connaissais pas les difficultés qu’elle a dû affronter à la fin de sa vie. Je ne savais pas qu’on lui avait donné des substances chimiques dans sa jeunesse, quand elle entrée dans le système des studios américains. Je ne savais pas le prix qu’elle avait eu à payer pour (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi