René Malleville "pas au mieux" : il donne des nouvelles peu rassurantes

·1 min de lecture

Depuis son départ fracassant de l'émission Touche pas à mon poste, René Malleville se tient éloigné des plateaux de télévision. A 73 ans, l'ex chroniqueur de Cyril Hanouna, fervent supporter de l'Olympique de Marseille, avait décidé de claquer la porte ne supportant les réflexions et moqueries de certains de ses camarades de l'émission, en particulier Benjamin Castaldi et Jean-Michel Maire. Néanmoins, l'homme de 73 ans continuait d'animer "La Minute de René", au cours de laquelle il analyse les matchs de son club préféré, sur le site Le Phocéen. Mais le 8 août dernier, ce même site a également annoncé une mauvaise nouvelle : René Malleville ne va pas bien. "Actuellement touché par des problèmes de santé qui méritent des examens plus poussés, René Malleville, notre ami de toujours, n'est pas en mesure d'assurer cette rubrique actuellement. Fidèle à ses valeurs de transparence, René nous a demandé de vous faire part de la situation", a révélé le média. Dans la foulée, le 9 août 2021, René Malleville, avait posté un message sur son compter Twitter annonçant qu'il s'éloignait un temps du réseau social. "C’est mon ami Samuel Massilia qui gère le compte en mon absence et qui m’envoie tous vos messages", avait-il expliqué.

Ce mercredi 15 septembre, René Malleville a donné de ses nouvelles. Malheureusement, elles ne sont pas rassurantes. Il a d'abord tenu à remercier ses soutiens. "Je m’adresse aux millions de messages reçus, qui me font trop de bien, mais excusez moi je ne peux répondre (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Koh-Lanta : Martin Fourcade explique pourquoi il ne pense pas avoir les épaules pour l'émission
VIDEO N'oubliez pas les paroles : Nagui tente une imitation hasardeuse d'un célèbre animateur
PHOTO Laure (MAPR 5) : sa réponse sans filtre à des internautes qui l'attaquent sur une particularité physique
Nicki Minaj énerve les internautes en dévoilant les raisons de son absence au Met Gala
PHOTO Jack Lang pose aux côtés de Bilal Hassani : les internautes pas tendres avec l'ancien ministre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles