Qui remplace le Premier ministre en cas d'empêchement?

·1 min de lecture

Un peu moins d'un an après Emmanuel Macron, le Premier ministre, Jean Castex, a été testé positif au Covid-19. Certes, il n'a pas développé une forme grave de la maladie. "A l'exception de légers symptômes, je me porte bien et continue d'assurer mes fonctions à l'isolement", a-t-il déclaré sur Twitter. Mais que se passerait-il si le Premier ministre n'était plus en mesure de les exercer? En cas d'empêchement, un décret présidentiel désignerait, suivant l'ordre protocolaire choisi par l'Elysée et Matignon, un ministre chargé de le remplacer provisoirement. Dans le gouvernement actuel, il reviendrait ainsi au ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, d'assurer le rôle de Jean Castex.

S'il était lui aussi absent, la responsabilité des pouvoirs serait alors confiée à la numéro 3 dans l'ordre protocolaire, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompilli. Et ainsi de suite.

Cas plutôt rare sous la Ve République, une poignée de ministres seulement ont déjà pris en charge le poste de chef du gouvernement pour une courte durée. C'est ainsi qu'en 1988 Lionel Jospin, alors ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, endossa le costume de Premier ministre par intérim pour remplacer Michel Rochard, parti une dizaine de jours faire de la voile en Suède.

Retrouvez notre podcast L'Antisèche du JDD :


Retrouvez cet article sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles