La remplaçante de la McLaren P1 devrait aussi être hybride

fr.info@motor1.com (Jacob Oliva)
5 Years of the McLaren P1

McLaren tient à ce que la descendante de la P1 soit de nouveau hybride.

Dernièrement, McLaren a présenté la 765LT. Ce modèle sera produit en série limitée. En effet, le constructeur ne produira que 765 unités de sa supercar et toutes seront numérotées. La McLaren 765LT a conservé la formule traditionnelle des supercars, à savoir, un moteur à combustion interne de 765 chevaux qui développe un couple de 800 Nm. Et ce, dans un contexte où la population de supercars hybrides ou même électriques est en pleine croissance.

Et la McLaren P1 ? La supercar hybride existe depuis un certain temps et ce n'est qu'une question de temps avant que McLaren ne décide de lui donner une digne remplaçante. La question est de savoir si elle restera hybride ou si elle deviendra entièrement électrique pour concurrencer les hypercars électrique plus puissantes qu'elle.

Heureusement, Mike Flewitt, PDG de McLaren, a apporté quelques réponses dans une interview accordée à Car and Driver. Selon M. Flewitt, la descendante à la P1 serait soit hybride, soit électrique, mais il émet de fortes réserves à l'égard d'une voiture de piste entièrement électrique.

"J'aime les véhicules électriques, je les ai beaucoup conduits dernièrement, et pour une utilisation régulière, ils sont réactifs, raffinés, et ont des performances incroyables", a déclaré M. Flewitt. "Mais les temps de charge sont vraiment restrictifs. Prenons l'exemple de la 765LT : nous savons que beaucoup de clients vont l'emmener sur la piste. S'il s'agissait d'un véhicule à piles, vous auriez peut-être que 30 minutes de fonctionnement et vous devriez la brancher jusqu'au lendemain".

Et ce, malgré la situation actuelle au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique a ajusté l'ultimatum pour les moteurs à combustion, de 2040 à 2035, ce qui signifie que des marques comme McLaren seront obligées d'électrifier leur gamme plus tôt afin de s'y conformer.

McLaren, cependant, se joint à d'autres constructeurs automobiles dans une pétition visant à exclure les véhicules hybrides de l'interdiction. La question de savoir si McLaren adaptera l'électrification complète de ses futures voitures. Cela dépendra en grande partie des résultats de ce mouvement.

Lire aussi


Source: Car and Driver