La remise du prix Goncourt fixée au 30 novembre, veille d'une possible réouverture des librairies

·2 min de lecture

Le jury du prix Goncourt a fixé la date du 30 novembre pour la remise du plus prestigieux des prix littéraires français, misant sur la réouverture prochaine des librairies, actuellement considérée par le gouvernement.

Alors que les librairies demeurent fermées en France à cause des mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie de Covid-19, le jury du prix Goncourt a annoncé, vendredi 13 novembre, que la remise du prestigieux prix littéraire se déroulerait le 30 novembre. Cette annonce intervient alors que le gouvernement envisage une réouverture prochaine des librairies.

"Les académiciens Goncourt se sont réunis ce vendredi 13 novembre au matin par visioconférence et, suite aux propos du Premier ministre de la veille, annoncent qu'ils proclameront le prix Goncourt 2020 lundi 30 novembre", a indiqué l'Académie Goncourt dans un communiqué.

Jeudi, le chef du gouvernement, Jean Castex, a laissé entrevoir la possibilité d'une réouverture des commerces "non essentiels" à partir du 1er décembre.

Les académiciens Goncourt ont souhaité anticiper une issue heureuse pour les libraires. "Tous tiennent à ce que chacune et chacun puisse acheter des livres pour les fêtes de fin d'année. Cette date du 30 novembre, qui devrait précéder - enfin - la réouverture essentielle des librairies, permettra aux libraires d'être approvisionnés à temps", ont-ils ajouté.

Protéger les petits commerces

Le Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français, devait initialement être remis le 10 novembre. Mais le 29 octobre, à la veille du début d'un deuxième confinement qui signifiait l'obligation pour les librairies de fermer leurs portes, l'Académie Goncourt avait indiqué qu'elle le reportait "à une date indéterminée".

"Pour les académiciens il n'est pas question de le remettre pour qu'il bénéficie à d'autres plateformes de vente", avait-elle dit. Parmi les autres prix, certains ont suivi cette ligne, comme le Renaudot, traditionnellement remis le même jour, ou l'Interallié, ainsi que le Goncourt des lycéens. Mais d'autres ont préféré maintenir leur date, et le Femina et le Médicis par exemple ont été remis respectivement les 2 et 6 novembre.

Les libraires ont le droit de vendre par correspondance ou sur leur pas de porte des ouvrages précommandés. "En attendant, merci aux lecteurs de privilégier pour leurs achats de livres, le click and collect des librairies", a souligné l'Académie Goncourt.

Avec AFP