Remis en liberté, Patrick Balkany attend l'issue de ses appels sous contrôle judiciaire

1 / 2

Remis en liberté, Patrick Balkany attend l'issue de ses appels sous contrôle judiciaire

Incarcéré depuis le 13 septembre dernier à la prison de la Santé, détention interrompue par plusieurs séjours à l'hôpital, Patrick Balkany a été remis en liberté ce mercredi. La cour d'appel s'est fondée sur une expertise médicale alarmante constatant une grave pathologie digestive et la dépression dont souffre l'édile de Levallois-Perret. De ce fait, son état a été jugé "difficilement compatible avec la détention".

Pour autant, l'ancien baron de la droite francilienne n'en a pas terminé avec ses démêlés judiciaires. Sa caution, établie à 500.000 euros, a été levée, ainsi que l'interdiction de circuler en Île-de-France. Il pourra de fait se rendre à Levallois-Perret.

  • Passeport confisqué

Sorti de la prison de la Santé, Patrick Balkany demeure néanmoins sous contrôle judiciaire. Il devra se présenter deux fois par mois à la gendarmerie près de son domicile du moulin de Cossy à Giverny, dans l'Eure. Il devra également donner son passeport à la justice. 

En première instance, le tribunal avait condamné Patrick Balkany à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé, avec incarcération immédiate, et son épouse Isabelle Balkany à quatre ans d'emprisonnement mais sans mandat de dépôt, eu égard à sa santé fragile. Les deux personnalités avaient été condamnées à dix ans d'inéligibilité et la saisie de leurs biens avait été ordonnée. Cette lourde condamnation venait s'ajouter aux peines de prison ferme...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi