Publicité

Remarques racistes et sexistes : un groupe WhatsApp embarrasse deux magistrats et quatre policiers

Deux anciens magistrats du parquet de Montauban (Tarn-et-Garonne) et des policiers auraient échangé des messages extrêmement problématiques dans un groupe WhatsApp, selon une information révélée par nos confrères du « Parisien ».

Des propos racistes, obscènes et sexistes. Sur un groupe WhatsApp, quatre policiers et deux anciens magistrats du parquet de Montauban (Tarn-et-Garonne) auraient échangé des messages déontologiquement problématiques, selon des révélations du « Parisien ». Cette conversation a été découverte à la suite d’une enquête visant un policier de Montauban. Âgé de 43 ans, ce dernier comparaît ce jeudi 11 mai pour harcèlement sur son ex-conjoint, faux en écriture publique et détournement de données à caractère personnel.

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi