Remaniement : ce que l'on sait de la constitution du prochain gouvernement

À peine nommée, Élisabeth Borne entre dans le vif du sujet. La nouvelle Première ministre choisie par Emmanuel Macron lundi doit en priorité constituer son gouvernement. Elle a d'abord rencontré les députés de la majorité mardi matin, avant de s'entretenir pendant trois heures avec le président. Si c'est à l'ancienne ministre du Travail de composer le prochain gouvernement, c'est bien le chef de l'État qui garde la main. Ce qui se joue en coulisses, c'est l'équilibre entre la droite et la gauche, le fameux "en même temps" cher au chef de l'État réélu.

>> Retrouvez Punchline en replay et en podcast ici 

L'annonce devrait avoir lieu entre mercredi et vendredi

C'est pour cela que plusieurs responsables politiques de droite tentent d'influencer les nominations pour un rééquilibrage. "Puisque Élisabeth Borne est de gauche, pour contrebalancer, il faudra plus de place accordée à la droite", espère un ministre... de droite. Une certitude pour le moment : le conseil des ministres qui a lieu habituellement le mercredi n'aura pas lieu demain.

>> LIRE AUSSIÉlisabeth Borne Première ministre : enjeux majeurs et calendrier chargé l'attendent à Matignon

L'annonce du gouvernement d'Élisabeth Borne devrait avoir lieu entre mercredi et vendredi. Mais dans un premier temps, il pourrait s'agir d'un gouvernement resserré, atour d'une quinzaine de ministres tout au plus. La nomination des ministres délégués et autres secrétaires d'État pourraient avoir lieu dans un second temps,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles