Religion: le pape François célèbre une messe historique à Bahreïn

AP - Hussein Malla

Près de 30 000 personnes ont assisté ce samedi 5 novembre à la messe du pape François célébrée dans le stade de Bahreïn, parmi lesquelles des centaines de chrétiens vivant en Arabie saoudite, où les églises sont interdites.

À Bahreïn, Hugues Lefèvre

Parmi la foule des fidèles catholiques réunis autour du pape dans le stade de Bahreïn, des centaines de chrétiens résidents en Arabie saoudite ont fait le déplacement pour ce jour historique.

Car dans le royaume des Saoud, impossible de trouver une église ou de manifester sa foi chrétienne dans l'espace public. Alors, célébrer une messe avec le pape François est un signe de réconfort pour beaucoup.

C'est ainsi que Rosy, une Libanaise émigrée dans l'est de l'Arabie saoudite, n'a pas hésité à faire la route de nuit et franchir le pont de 25 kilomètres qui sépare son pays d’accueil de Bahreïn.

Elle et son mari ont dû quitter le Liban il y a neuf ans, en raison de la crise économique. Et c'est avec une « infinie tristesse » que la maronite a dû se résoudre à ne plus pouvoir exprimer sa foi librement.

Devant l'effondrement du pays du Cèdre, elle n'a que peu d'espoir de retourner chez elle. Cette visite du pape dans cette périphérie est pour elle un encouragement.

Peut-être, imagine-t-elle, que ce voyage fera bouger les lignes et qu'un jour une église sera construite en Arabie saoudite.

Là-bas, on estime qu'il y aurait 1,5 million de chrétiens, venus essentiellement des Philippines et de l'Inde.

►À relire : Le pape François attendu à Bahreïn pour une visite de quatre jours


Lire la suite sur RFI