Relations FN-presse : des "intimidations" inquiétantes pour "la liberté de la presse"

franceinfo
Relations FN-presse : des "intimidations" inquiétantes pour "la liberté de la presse"

Une trentaine de Sociétés de journalistes (SDJ) ont publié, vendredi 28 avril, un communiqué pour dénoncer les méthodes du Front national pendant la campagne présidentielle. "Le FN a décidé de choisir les médias qui sont autorisés à suivre Marine Le Pen", écrivent-ils. Plusieurs titres de presse ont vu leurs représentants tenus à l'écart de toute information et de toute possibilité de suivre sur le terrain la candidate. Les SDJ estiment qu'il y a une entrave à la liberté de la presse.

À Hénin-Beaumont, dans le Nord, la mairie dirigée par le nouveau président par intérim du Front national Steeve Briois, les relations entre la municipalité et le quotidien régional La Voix du Nord sont à couteaux tirés depuis 2014. Sur franceinfo, vendredi, Jean-Michel Bretonnier, directeur de la rédaction et rédacteur en chef de La Voix du Nord a évoqué les "intimidations" du maire frontiste qui souhaite que les journalistes fassent "la communication" de la ville. Il s'inquiète de ce que serait la "liberté de la presse en France si Marine Le Pen devenait présidente de la République".

franceinfo : Que vit la rédaction de La Voix du Nord au quotidien ?

Jean-Michel Bretonnier : Elle vit quelque chose d'inimaginable. Dans toutes les municipalités de France, la presse locale intervient sur des sujets municipaux. Elle interroge le maire et les élus, qui répondent. Nous écrivons ensuite ce que nous pensons devoir écrire en toute liberté. À Hénin-Beaumont, dès que l'on est critique avec des décisions de la municipalité, on devient suspect d'être assujetti à la gauche, ou traitre à la ville et aux habitants d'Hénin-Beaumont. La municipalité, du coup, refuse de répondre à nos questions. Nous enquêtons quand même et nous publions les informations. Comme elles ont trait à la municipalité, la mairie nous inonde de droits de réponse quasi systématiquement, plusieurs fois par semaine. Nous sommes obligés pour l'instant de publier (...) Lire la suite sur Francetv info

Liberté de la presse : "Jamais la situation n'a été aussi terrible", selon Reporter sans Frontières
RSF s'inquiète d'"une liberté de la presse qui n'a jamais été aussi menacée"
Présidentielle : les médias fortement critiqués au soir du premier tour
Marine Le Pen : "Dégagez-les"
Présidentielle : le FN entrave la liberté de la presse, accusent 28 sociétés de journalistes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages