Relations commerciales avec les Etats-Unis : Le Drian demande un "moratoire"

·1 min de lecture

"Le dossier qui empoisonne tout le monde, c'est celui de la surenchère tarifaire et des taxes sur l'acier, le numérique, Airbus et plus singulièrement notre secteur viticole", a estimé Jean-Yves Le Drian dans une interview au Journal du Dimanche. Le ministre français des Affaires étrangères a suggéré ce dimanche un "moratoire" sur le bras de fer commercial entre les Etats-Unis et l'Union européenne. Il appelle également les Etats-Unis a revenir dans l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

>> LIRE AUSSI -Commerce : pourquoi les États-Unis maintiennent leurs sanctions sur les produits européens

Des droits de douane plus contraignants

"Si on pouvait rapidement trouver une méthode qui permette de régler ce contentieux avec l'Europe et la France, ce serait un pas en avant", a estimé le ministre. "Cela peut prendre du temps mais, en attendant, on peut toujours décréter des moratoires."

Les nouveaux droits de douane de Washington, annoncés en fin d'année, visent des produits français et allemands : +25% sur les vins non pétillants, moûts de raisin et cognacs, et +15% sur certaines pièces aéronautiques.

>> LIRE AUSSI - Le vin français taxé à 25% aux Etats-Unis : "Cela veut dire une baisse des ventes…"

Le spectre de la taxe sur les "Gafa"

Ces droits de douane entrent en vigueur à quelques jours de la fin du mandat de Donald Trump, pendant lequel les relations commerciales des États-Unis avec l'UE se sont profondément détériorées. Ces taxes s'ajoutent à celles imposées ...


Lire la suite sur Europe1