Relance économique : l'Allemagne et la France resserrent leur alliance

Emmanuel Macron, affaibli sur le plan national, a été reçu lundi 29 juin par la chancelière allemande Angela Merkel, saluée quant à elle pour sa gestion de l'épidémie. Le but de cette rencontre était, à deux jours de la présidence allemande, de faire avancer l'Union européenne confrontée à une crise sans précédent. Angela Merkel voulait faire de cette visite un symbole, pour sa première rencontre avec un chef de l'État depuis la crise du Covid-19. "L'Europe, c'est notre avenir" À deux jours de prendre la présidence de l'Union européenne, la chancelière veut mettre le couple franco-allemand en avant, afin d'accélérer l'adoption d'un plan de relance européen. "Ce que nous avons l'intention de le faire, vous le savez, nous l'avons dit à travers le fonds de relance de l'Union européenne, c'est de travailler ensemble, nous voulons que la France et l'Allemagne jouent un rôle étroitement coordonné, qui montre que l'Europe, c'est notre avenir", a déclaré Angela Merkel.