Relégués administrativement en Nationale 1, les Girondins de Bordeaux ont fait appel mais leur avenir reste incertain

Twitter Girondins de Bordeaux

Cauchemardesque, catastrophique, cataclysmique même pour un club de cette envergure. Voilà comment résumer la situation actuelle de Bordeaux. Relégués logiquement en Ligue 2 au terme d’une saison 2021-2022 médiocre, les Girondins n’en finissent plus de broyer du noir. Après une relégation sportive, c’est désormais une rétrogradation financière qui pend au nez du club du Médoc. Ce mardi 14 juin, la DCNG (Direction nationale du contrôle de gestion), le gendarme économique du football français, a annoncé la rétrogradation administrative à titre conservatoire de Bordeaux en Nationale 1, l’équivalent de la 3e division. La faute à des garanties pécuniaires exigées manquantes en vue de l’organisation de la saison prochaine.

À lire également

Bordeaux : L’entraîneur "en colère" après la virée polémique de joueurs en boîte de nuit

En effet, le spectre du dépôt de bilan planait depuis plusieurs mois sur le FCBG. A la dérive, tant d’un point de vue sportif que d’un point de vue structurel, depuis maintenant plusieurs années, l’ancien bébé de Jean-Louis Triaud a véritablement sombré ces derniers mois. La gestion du club par l’homme d’affaire luxembourgeois Gérard Lopez n’a fait que d’empirer. Sa ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles