"Rejoindre le service public, c'est un choc !" : Matthieu Noël "tremble" pour sa première sur France Inter

France Inter
France Inter

Matthieu Noël, première. Nicolas Demorand et Léa Salamé ont retrouvé, ce lundi, les auditeurs de France Inter et inauguré une matinale désormais étirée jusqu'à 9h30. L'occasion pour les deux journalistes d'accueillir Matthieu Noël qui posera son "regard sur l'actualité" chaque matin juste avant le journal de 8h. L'humoriste remplace dans cette case Charline Vanhoenacker.

"Quel honneur de bosser avec le duo star Salamé/Demorand"

"Pour cette première", se délectait d'avance Nicolas Demorand, "vous teniez déjà à me remercier", a lancé l'anchorman au chroniqueur. "Oui Nicolas, j'avais peur. On m'avait dit 'Oui, tu vas voir Demorand il est vachement fort mais il faut gagner son respect'. Vous m'avez accueilli mais comme un frère", a-t-il rétorqué, avant de manier l'ironie : "Vendredi, quand je suis venu vous demander un autographe, vous m'avez mis à l'aise en me disant 'Écoute Matthias, là, j'ai pas le temps. Pour ta pochade de 7h57, veille à ne jamais choisir un sujet qui pourrait faire l'ouverture du journal de 8h, t'es gentil'".

"Enthousiasmé par ce premier contact prometteur", Matthieu Noël s'est plié à la demande du chef d'orchestre du "7/9h30" et a donc "choisi le seul sujet, qui normalement ne devrait pas faire l'ouverture du journal de 8h : mon transfert sur Inter". "Quel honneur de bosser avec le duo star Salamé/Demorand, les Jay-Z et Beyoncé du Paf (paysage audiovisuel français, ndlr),...

Lire la suite


À lire aussi

"Yann Moix est la honte du service public", selon la maire de Calais
Daniel Bilalian : "Le sport est la seule télé-réalité que le service public ait le droit de diffuser !"
France 3 : Emmanuel Macron en interview sur le service public ce jeudi